LABBÉ, Jean (1912-1985)

 

 

Bibliographie de Jean Labbé / Bibliographie sur Jean Labbé / Le fonds Jean Labbé : les manuscrits - les éditions originales - les éditions d’art - la correspondance - autre

 

Jean Labbé est né à Paris le 18 octobre 1912. Par sa mère, il est le petit-fils du professeur Paul Reclus, le cadet des cinq frères Reclus. Par son père, il vient d’une famille de grands médecins. Poète, il n’a que 21 ans quand paraît son premier recueil poétique : Béarn et Dédicaces est couronné par l’Académie française. Marin, il embarque sur le croiseur Émile Bertin en 1935 puis sur le cuirassé Richelieu pendant la seconde guerre mondiale. Professeur, essayiste, mémorialiste, critique, lettré, il rencontra Francis Jammes pour la première fois à Hasparren en 1930. Il devint l’ami du poète, l’un de ses plus fervents admirateurs et de ses meilleurs connaisseurs. Le Patriarche lui rendit plusieurs visites au château d’Orion où il habitait en compagnie de son épouse. Membre de l’Académie de Béarn et des Lettres Pyrénéennes. Jean Labbé est mort à Bordeaux le 14 janvier 1985.

 

Jean Labbé O.R.I.C
(Officier de Réserve Interprète et du Chiffre)

Francis Jammes et Jean Labbé à Orion
Fonds Association F. Jammes Orthez

Jean Labbé, années 1960

 

Bibliographie de Jean Labbé :

  • Béarn et Dédicaces (Poèmes), Paris, Debresse, 1933 (Couronné par l’Académie française).
  • Croisières, Alger, Charlot, 1946.
  • Correspondance Francis Jammes – Arthur Fontaine (Introduction et notes), Paris, Gallimard, 1960 (Couronné par l’Académie française).
  • Trop petite pour avoir peur, Sœur Marie de la Trinité, avec préface du Général Monsabert, Lethielleux, 1963 (Couronné par l’Académie française).
  • Châteaux et manoirs des Pyrénées-Atlantiques, Paris, Nouvelles Éditions latines, 1980.
  • Le Champ d’asphodèles d’Orthez, Pau, Marrimpouey, 1980.
  • Les Miroirs de l’enfance, Pau, Marrimpouey, 1982.
  • Sonates et Préludes, Rodez, Subervie, 1984.
  • Mes grands d’Espagne où le miracle de Carresse, Lons, Imprimerie de Navarre, 1985.

 

Bibliographie sur Jean Labbé :
 

  • Gérard Fauconnier, Croisières et Croisades de Jean Labbé. Éditions Gascogne-Éd. Pyrémonde / Princi Negue, 2005 (présentation et annotations d’un ouvrage posthume,).
  • Gérard Fauconnier, Jean Labbé. Poète, écrivain, marin. Sa vie, son œuvre, Éditions Gascogne, 2009.
  • Georges Saint-Clair, « Orion 1920 », Les Roses de la Brenta, Biarritz, Atlantica, 2004.
  • Georges Saint-Clair, Préface pour le second livre de Gérard Fauconnier, 2009.

 

Le fonds Jean Labbé

Constitué par un amateur passionné, sauvé par la donation que Mme Marguerite Labbé fit à la Bibliothèque Municipale de Pau, désormais conservé par la Médiathèque Intercommunale André Labarrère à L’Usine des Tramways, ce fonds est d’une grande richesse. En 1986, François Marin, alors Directeur de la Bibliothèque paloise, en a dressé un inventaire précieux mais non exhaustif pour la Revue Régionaliste des Pyrénées, (numéros 251-252, juin-juillet 1986, pp. 93-97). Il est ici repris et complété.

 

Les manuscrits :

Le fonds comprend – c’est sa partie la plus précieuse – une trentaine de manuscrits ou d’épreuves avec corrections autographes ainsi qu’un volumineux recueil factice de fragments de manuscrits et de correspondance (Ms 452). Soit environ le quart de la production imprimée de Jammes. Essentiellement de la prose datant de la période basque (Jammes s’installe à Hasparren en 1921). Certains manuscrits avaient été donnés à Jean Labbé par Mme Jammes après la mort de son mari. D’autres ont été achetés, en particulier chez Loize ou Antoine Grandmaison. Bibliophile passionné, Jean Labbé a tenu à ce que la plupart de ces manuscrits soient reliés ou habillés de somptueux maroquins par quelques-uns des meilleurs artisans parisiens, tels Lavaux, Mme Marot-Rode, Semet et Plumelle.

Voici présentés les manuscrits les plus précieux dans l’ordre chronologique :

  • Ms 529 : De l’Angélus de l’Aube à l’Angélus du Soir. Épreuves avec corrections autographes (notamment des dédicaces, à Henri Ghéon, à André Gide, à Madame Madeleine André Gide). 1898. 349 pp. reliées.
  • Ms 526 : Clara d’Ellébeuse, ou l’histoire d’une ancienne jeune fille. Manuscrit autographe signé. Orthez, 1899. (44 ff. avec reliure sous étui).
  • Ms 527 : Almaïde d’Étremont, ou l’histoire d’une jeune fille passionnée. Manuscrit autographe signé. 1900. (Cahier de 45 ff. avec reliure sous étui).
  • Ms 516 : Almaïde d’Étremont. Épreuves avec corrections autographes. (51 pp.).
  • Ms 433 : Jean de Noarrieu. Épreuves avec corrections autographes. 1901. (74 pp.).
  • Ms 438 : Le Roman du Lièvre. Épreuves avec corrections autographes. 1903. (32 ff. reliés sous emboîtage).
  • Ms 435 : 30 janvier… 6 février 1904. Manuscrit autographe signé. Orthez. (17 ff.).
  • Ms 439 : Épitaphes. Manuscrit autographe signé. 1915. (15 ff.) Manuscrit suivi du texte imprimé en 1921 (6 Épitaphes non retenues). Et de lettres à des éditeurs et/ou à Louis Rouart. Reliure Ad. Lavaux.
  • Ms 440 : Épitaphes. Second manuscrit autographe signé (chaque Épitaphe a désormais reçu son titre). (25 ff.).
  • Ms 429 : Provinciale durant la guerre. Manuscrit autographe signé. 1915. (38 ff. + f. 6bis). Texte en 2 parties (« Les Ambulances » et « La population ») publié dans la Revue Hebdomadaire. Manuscrit relié.
  • Ms 524 : La Rose à Marie. Copie par Mme Jammes sur cahier d’écolier vert. Quelques corrections manuscrites par Francis Jammes. 1919. (24 ff.).
  • Ms 430 : Effusions [Fragments du Livre de Saint-Joseph]. Manuscrit autographe. 1921. (22 ff.).
  • Ms 434 : Quatrains. Épreuves avec corrections autographes. 1923.
  • Ms 450 : Grotesques. Manuscrit autographe. 1925. 3 ff.
  • Ms 528 : Ma France poétique. Épreuves avec corrections autographes. 1925. 84 pages précédées de 7 feuillets et suivies de 4 pages (R/V) manuscrites dévolues à la table des matières.
  • Ms 517 : Les Robinsons basques. 1925. Copie manuscrite de Bernadette Jammes sur laquelle Francis Jammes a travaillé.
  • Ms 432 : Le Paradis des jeunes filles qui gagnent leur vie. Manuscrit autographe. 1926. (40 ff.).
  • Ms 525 : Le Roman comique d’Oyharçabal et d’América. Manuscrit autographe. 1928. (39 ff., 35 et 36 vierges, 38 et 39 non numérotés, sous étui).
  • Ms 448 : La Divine douleur. 1928 : Trois manuscrits (P : Ms 448, Ms 454, Ms 453).
  • Ms 442 : Parallélisme. Manuscrit autographe. 1929. (8 ff.).
  • Ms 523 : L’Idylle durant l’absence. Manuscrit autographe. 1930. 20 ff.
  • Ms 530 : L’Art de Dieu [publié dans Variations dans un air français en 1942]. Manuscrit autographe. 1933. (45 ff.).
  • Ms 443 : Au Bon Samaritain [publié sous le titre La Pharmacie du Bon Samaritain en 1934]. Manuscrit autographe. 1934. (12 ff.).
  • Ms 519 : Au pays des patriarches et des contrebandiers. Manuscrit autographe. 1934. (23 ff.).
  • Ms 446 : Alouette. Texte dactylographié avec corrections autographes. 1935. Non paginé.
  • Ms 522 : L’Horloge de la vieille église. Manuscrit autographe. 1935. (25 ff.).
  • Ms 520 : Feux. Manuscrit autographe. Trois états du manuscrit dont deux datés. 1936-1937.
  • Ms 444 : Le Savetier et la jeune fille [Texte publié dans la N.R.F. du 1er janvier 1939]. Dactylographié avec corrections autographes. 1937. (23 ff.).
  • Ms 431 : Le Patriarche et son troupeau. Manuscrit autographe (43 ff.) suivi du texte dactylographié. Reliure Semet et Plumelle.
  • Ms 535 : Propos sur la poésie. Tapuscrit d’une conférence avec corrections autographes. Non daté. (40 ff.).
  • Ms 452 : Recueil factice regroupant une grande masse de documents divers : fragments de manuscrits autographes, articles, épreuves corrigées, photographies, correspondances embrassant toute la carrière littéraire de Francis Jammes (1888-1938). Relié sous emboîtage en maroquin rouge par Ad. Lavaux.

 

Les éditions originales :

Elles se rattachent principalement, à l’inverse des manuscrits, aux débuts de la carrière littéraire de Jammes.

  • Les quatre recueils de poèmes publiés à Orthez chez Goude-Dumesnil : Six Sonnets (1891), puis Vers (1892, 1893, 1894).
  • Trois exemplaires de Un Jour (1895). L’un est annoté par Henry Bataille pour la mise en scène de la pièce. Un autre est enrichi d’un poème-dédicace de Jammes à Mme Raymond.
  • La Naissance du poète (1897), édité au Coq Rouge, avec une dédicace à Paul Reclus.
  • Poèmes mesurés (1908). Exemplaire offert à Gaston Bonheur.

 

Les éditions d’art :

Jean Labbé possédait la quasi totalité des éditions illustrées de Francis Jammes. Or, beaucoup d’artistes et d’illustrateurs ont été inspirés par cette œuvre, en particulier par les récits en prose. Voici, encore dans l’ordre chronologique, une liste (non exhaustive) de ces éditions de luxe :

  • Clara d’Ellébeuse, Mercure de France, 1913. Illustrations de Robert Bonfils.
  • Les Géorgiques chrétiennes, René Kieffer, 1920. Bois gravés par J.-B. Vettiner.
  • Pomme d’Anis, Émile-Paul, 1923. Gravures sur cuivre de Valentine Hugo.
  • Le Mariage basque, Le Divan, 1926. Illustré de huit eaux-fortes par André Lambert, d’après des aquarelles de Ramiro Arrue. Exemplaire dédicacé à Jean Labbé par Ramiro Arrue.
  • Îles, Lausanne, Mermod, 1926. Six gravures d’Henry Bischoff. Exemplaire B.
  • Le Roman du Lièvre, Émile-Paul, 1929. Illustrations de Roger de la Fresnaye.
  • Cloches pour deux mariages, Jeanne Walter, 1929. Pointes-sèches en couleurs d’Hélène Perdriat.
  • Ma fille Bernadette, Cercle lyonnais du Livre, 1931. Illustrations de Maurice Denis. Reliure Marot-Rode.
  • Dix poèmes de Francis Jammes, 1941. Illustration par Grau Sala.
  • Le Poète Rustique, Blaizot, 1943. Peintures de Madeleine Luka, gravées par Théo Schmied. Reliure Ad. Lavaux.
  • Deux femmes, 1943. Plaquette tirée à 45 exemplaires (par Daragnès).
  • Rappel de la ville de Bordeaux, Paris : Colas et Bordeaux : Rousseau, 1943. Douze lithographies de Jean Aufort. Exemplaire n° 3.
  • La Grâce [32 poèmes inédits], Éditions Lallemand, 1946. Burins en cuivre de Michel Beret.
  • Pomme d’Anis, Le Cheval de Bois, 1946 ; Illustrations par Grau Sala.
  • Clara d’Ellébeuse, Les Centraux Bibliophiles, 1950. Illustrations d’André Roux.
  • Les Géorgiques chrétiennes, Éditions littéraires de France, sans date. Illustrations par Fernand Labat.

 

La correspondance :

  • Francis Jammes – André Gide 1893-1930. Préface et notes par Robert Mallet. Volume enrichi de deux lettres inédites d’André Gide.
  • Francis Jammes – Arthur Fontaine 1898-1930. Introduction et notes par Jean Labbé. Volume enrichi de lettres inédites de Jammes à Fontaine et à Léon Bérard, et de Fontaine à Jammes, ainsi que de Charles Alexis, Valery Meunier, Bourguin, Paul Lafond, Léon Moulin.
  • 26 lettres autographes de Francis Jammes à Jean Labbé (1930-1938) et copie des réponses de ce dernier. [Mémoire dactylographié par Silvana Mussi, 1969].
  • 55 cartes postales adressées à Jean Régnier ou à Étienne Clouzot avec des citations de Jammes.
  • Lettre à Mme Paul Reclus, dictée par le poète, sur son lit de mort, à sa fille Bernadette, le 25 août 1938 (Ms 452).



Le fonds Jean Labbé comprend aussi :

  • Nombre d’éditions en langue étrangère : espagnol, allemand, anglais et japonais.
  • Des études et articles sur Francis Jammes.
  • Des coupures de presse.
  • Des notes prises par Jean Labbé.
  • Des documents iconographiques : photographies, dessins…

 

 

Jammes à Hasparren en 1923, photo de J. Labbé
Fonds Association F. Jammes Orthez

Recto d’une carte postale adressée à Jean Labbé
Médiathèque A. Labarrère Pau, cote Ms452

Signature de Jammes, extrait de "Ghost of my friends", livret tenu par J. Labbé
Médiathèque A. Labarrère Pau, cote 89040R

 

 

Jacques Le Gall