Aménaïde Lajusan (1823-1918)

 

 

Portrait d'Aménaïde LajusanFille de Julie Jammes et de Jean Lajusan. Née à Orthez le 2 juillet 1823. Sœur de Gustave Lajusan. Se maria avec le minotier-brasseur palois Théodore Heïd.

Enfant, Francis Jammes aimait rendre visite à cette grand’tante :

Je plaçais bien au-dessus du plaisir des promenades foraines la contemplation qu’offre le boulevard palois, et, en descendant vers le château, la vue de la tour de la Monnaie. Oh ! cette odeur saine qui régnait au crépuscule, s’élevait de la basse ville où fumaient les cheminées de la brasserie de ma grand’tante Aménaïde et de ses fils !... de ma grand’tante Aménaïde qui me comblait de bontés et de cadeaux après avoir choyé, durant qu’il était lycéen à Pau, mon père. »

De l’Âge divin à l’Âge ingrat, p.70

Le château de Pau et la rue Marca vers 1907 - Médiathèque A. Labarrère, cote 8-063-3

Le château et la rue Marca vers 1907
Médiathèque A. Labarrère, cote 8-063-3

Ginette Goedorp, le jour du mariage civilGinette Goedorp, le jour du mariage civil
Médiathèque A. Labarrère, cote PHA53

C’est chez elle, au 6 rue Marca à Pau, que Francis Jammes rencontre pour la première fois, le 18 août 1907, Geneviève (dite Ginette) Goedorp, qui deviendra sa femme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques Le Gall