L'Association Francis Jammes

 

 

« L’Association Francis Jammes [actuelle] est née à l’initiative
d’une jeune génération qui a pris conscience de l’éminence d’une œuvre,
en liant sa destinée aux lieux mêmes où elle a commencé à s’épanouir. »

Robert Mallet

 

Cette association a succédé à la Société des Amis de Francis Jammes, créée au lendemain de la mort du poète par ses amis, éminents écrivains, poètes, musiciens et artistes, dont L. Bérard, Raymond Bonheur, Thomas Braun, Frédéric-Arthur Chassériau, Paul Claudel, Colette, M. Denis, L. Ducla, Henri Ghéon, Jean LabbéCharles Lacoste,  J. Lebrau, D. Milhaud, François Mauriac, le Chanoine Mugnier, P.-L. Weiller et tant d’autres.

L’Association Francis Jammes a été créée en 1982 à Orthez à la Maison Chrestia, où Jammes vécut de 1897 à 1907.
Dès sa création, l’association a reçu un don important de la famille Jammes (manuscrits, correspondances, livres, partitions de musique, photos, livres illustrés etc.) qui sera complété par d’autres dons et acquisitions au cours des ans. Elle possède une abondante bibliothèque.

 


La Maison Chrestia vers 1930

La Maison Chrestia aujourd'hui

 

 

Les buts de l’association sont de faire connaître, tant en France qu’à l’étranger, l’œuvre du poète, de raviver sa mémoire, de susciter un intérêt toujours actuel pour sa vie et ses œuvres.
L’association cherche à travailler avec les facultés françaises et étrangères. Elle travaille en étroite collaboration avec la Fédération nationale des Maisons d’Écrivain et des Patrimoines littéraires et les associations consacrées aux écrivains et artistes qui ont connu Francis Jammes.

Avec son premier président Michel Haurie (1982 à 2006) et ses successeurs, l’Abbé Joseph Zabalo et Nicholas Newman, l’association a édité 53 Bulletins, ré-édité des œuvres et organisé de nombreux colloques, conférences, expositions et concerts. En 2012 Mikaël Lugan crée les Cahiers Francis Jammes.

Rapidement l’association a adopté les outils informatiques :
Pour la communication : site web, réseaux sociaux (Facebook etc.) et depuis 2011 la lettre d’informations électronique Les Échos de Francis Jammes.
Pour la recherche : numérisations, catalogues informatisés, bases de données etc.

En février 2012 l'association a fait don à la Ville d'Orthez des parties les plus précieuses du Fonds, afin qu'elles soient mises en lieu sûr et numérisées, assurant ainsi leur pérennité et leur accessibilité aux lecteurs et aux chercheurs du monde entier.

La Maison Chrestia a reçu en 2012 le label Maisons des Illustres.

En 2013 l’association a commémoré le 75ème anniversaire de la mort du poète et le 50ème anniversaire de la mort de sa veuve avec deux expositions " Francis Jammes et ses amis artistes " et " Francis Jammes et les artistes contemporains ".

 

 

" Francis Jammes et les artistes contemporains ", le mot du président de l'Association Francis Jammes :

Francis Jammes a inspiré de nombreux artistes de son vivant et depuis lors.
Ami des plus grands comme des moins reconnus de l'époque, il leur a offert son talent, sa générosité et son amitié. Dans cet esprit, l’association Francis Jammes a voulu marquer le soixante-quinzième anniversaire de sa mort le 1er novembre 1938, en organisant l’exposition Francis Jammes et les artistes contemporains.

Vingt-deux artistes contemporains avec leur style personnel, inspirés par le poète et son œuvre, ont généreusement répondu à notre appel pour cette exposition présentée à Orthez en deux lieux différents :

  • à la Maison Chrestia du 12 octobre 2013 à la fin janvier 2014 ;
  • à la Médiathèque Jean-Louis-Curtis du 7 février au 7 mars 2014.

Il nous a paru intéressant de laisser une trace de cette belle exposition en la proposant en ligne dans cette exposition numérique.
Je remercie chaleureusement tous les artistes qui ont contribué à cette exposition, particulièrement Laurent Frontère qui a aussi conçu la scénographie et Sébastien Arnouts, photographe pour le diaporama.


Nicholas Newman
Président de l'Association Francis Jammes

 



 
 
 
Liens et contact :

Courriel de l’Association : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.