Ms452/57 - Carte postale représentant Francis Jammes (1931)

 

 

 

Le portrait de Francis Jammes, au recto est une sanguine réalisée par Gourion en 1928. Dim : 14 x 8,5.

Au verso, au crayon, daté du 11 décembre 1931 et signé, un mot de Jammes après sa rupture avec Les Nouvelles Littéraires. Ce mot virulent est adressé à Jean Lebrau :


 

 

Il vaut mieux avoir faim
Que de rompre son pain
Avec des maquerelles
Insultant le Seigneur
Ça m’a fait mal au cœur.

 

 

Jacques Le Gall