Ms452/13 - Réponse à une enquête sur la France (décembre 1897)

 

 

Manuscrit autographe (2 ff. ; dim : 36 x 22,5), signé, non daté. Encre, crayon et crayon rouge. Acquis le 9 décembre 1953.

 

Cette « Réponse » a paru dans la revue du Mercure de France en décembre 1897, sous le titre : « L’Alsace-Lorraine et l’état actuel des esprits ». Elle répond à un article-manifeste de François Coppée sur les sentiments des Français consécutifs à la défaite de 1870-1871.

Les quatre questions auxquelles répond ici Francis Jammes sont les suivantes :

  1. « Un apaisement s’est-il fait dans nos esprits au sujet du traité de Francfort ? ».
  2. « Pense-t-on moins à l’Alsace-Lorraine, quoique, prenant à rebours le conseil de Gambetta, on en parle toujours autant ? ».
  3. « Prévoit-on un moment où l’on ne considérerait plus la guerre de 1870-1871 que comme un événement purement historique ? ».
  4. « Si une guerre venait à surgir entre les deux nations, trouverait-elle aujourd’hui, en France, un accueil favorable ? ».


Les réponses de Francis Jammes sont assez mesurées et ne semblent guère prévoir l’emballement qui va suivre. Conclusion de sa réponse à la première question : « La guerre est la Province des militaires professionnels. » Préambule de sa réponse à la quatrième question : « On se battrait. Mais personne, en général, ne la désire ici, non plus qu’en Allemagne. »

D’autres auteurs que Jammes furent consultés et fournirent leur réponse aux questions posées.

 

Jacques Le Gall