Ms452/56 - Toast pour le mariage de Madeleine Broussain (1930)

 

 

Manuscrit autographe (10 ff. ; 27,5 x 21,5), signé, non daté. Encre. Acquis de Loize au printemps 1949.

 



Jammes commence son compliment « à la manière d’un conte », et donc par la formule propitiatoire d’usage : « Il était une fois… ».

Deux photos se rapportant à la cérémonie avaient été données par Bernadette Jammes à Jean Labbé : l’une représente la sortie de l’Église de Hasparren, le 18 septembre 1939, du mariage célébré entre Magalen Broussain et le Capitaine Pierre Chevalier ; l’autre montre Francis Jammes entre le Docteur Garat et sa femme, née Yvonne Adkin.

 

 

Le quatrain cité figure au Troisième Livre des Quatrains (n° V) sous le titre : « Jeune fille, le soir » :

Tant de douceur est sur votre figure
Que vos cheveux encadrent sagement,
Tant de pudeur sur votre gorge pure
Que c’est l’Amour même qui vous défend.

                                      (OPC, p. 886)

Il n’y a pas lieu de s’étonner que Jammes ait célébré en vers toutes sortes d’événements, grands ou petits. Pour lui, tout était poésie. Tout pouvait être porteur d’une Beauté majuscule :

La beauté que Dieu donne à la vie ordinaire

(Les Géorgiques chrétiennes, Chant I, vers 18, OPC, p. 658)

 

Jacques Le Gall