Ms432 - Le Paradis des jeunes filles qui gagnent leur vie (1926)

 

 

 

Manuscrit autographe (40 ff.) se présentant sous la forme d’un cahier d’écolier bleu (dim : 22 x 17). Issu du fonds Jean Labbé qui a commandé une reliure bleue elle aussi.

Sur la couverture du cahier, on peut lire :

  • le titre (« jeunes filles » remplace « petites filles », biffé) ;
  • le mot « Paradis » dans l’écusson (c’est un mot-clé dans l’œuvre de Jammes) ;
  • une citation du Magnificat ;
  • le lieu où ce texte a été écrit (Hasparren, Basses-Pyrénées) ;
  • la date de début du travail (2 juin 1926).




Comme indiqué d’entrée, il s’agit d’une suite de dix « Petites méditations sur les actes et les paroles de la Sainte Vierge », à l’usage des jeunes filles. Chaque méditation comporte deux parties bien distinctes :

  • la citation du texte évangélique ;
  • le commentaire que Jammes fait du texte évangélique.


Sur une feuille bleue du cahier, Jammes a répertorié tous les textes évangéliques qu’il a utilisés : Luc, et Matthieu dans une moindre mesure, sont les deux sources principales.

Chacune des dix méditations porte un titre :

  • « Annonciation » (pp. 4-7).
  • « Visitation » (pp. 8-12).
  • « La Crèche de Bethléem » (pp. 13-15).
  • « La Fuite en Égypte » (pp. 16-19).
  • « Présentation de Notre Seigneur au Temple » (pp. 20-22)
  • « La Vie cachée » (pp. 23-25).
  • « Le Miracle des noces de Cana » (pp. 26-28).
  • « Le Silence de la Vierge sous la Croix » (pp. 29-31).
  • « Conduite envers ton père » (pp. 32-34).
  • « Conduite envers ta mère » (pp. 35-40).

 

Jacques Le Gall