Ms193 - La Mort du Poète (1897)

 

 

Manuscrit autographe (7 ff. ; dim : 30 x 19,5 et 2 ff. ; dim : 19 x 15), non signé, daté (20 juin 1897). Encre. Deux types d’écriture. Nombreuses variantes avec le texte définitif. Acquisition Forlico, juillet 1997 [Jean Loize].






Le feuillet 1 manquant de ce manuscrit est conservé à Pau sous la cote Ms 452/10.





La Mort du Poète a été composée au début de juillet 1897 à Assat, dans la chambre bleue de la maison de l’oncle mexicain. Ce texte n’a jamais fait l’objet d’une publication autonome. Le poète se contenta de la faire connaître à quelques amis chers comme Charles Lacoste ou Raymond Bonheur. Elle fut d’abord intitulée : « Pensée d’un poète qui meurt ». Elle clôturera De l ‘Angélus de l’aube à l’Angélus du soir, Paris, Mercure de France, en 1898, et sera dédiée à Madeleine André Gide. Édition de référence : OPC, pp. 226-236.

 

Jacques Le Gall