Ms150 - À l’école de la Vierge (1922)

 

 

Manuscrit autographe, non signé, non daté, partiel (26 ff. ; dim : 30,5 x 20). Don Mengus. Il s’agit d’un manuscrit de second jet, à comparer avec le Ms 449 conservé à Pau (fonds Jean Labbé). Les variantes par rapport au texte définitif sont nombreuses. Il manque le chapitre VI dans la deuxième partie.

Ce texte a été publié sous le titre « Le Mariage de raison », à la suite du Mariage basque (P : Ms 132), dans Cloches pour deux mariages, Mercure de France, 1923 (pp. 179-248).

Il comporte six chapitres, de la naissance de Marie à son « sacrifice » qui n’en serait pas un. L’histoire est quelque peu sulpicienne. Marie est née pauvre mais bonne. Ni les deuils ni les pertes ne la détourneront de la voie qui est la sienne, à l’école de la Vierge Marie. Elle ne deviendra pas la femme du jeune et brillant Michel Géronce, mais se déclarera « bien heureuse » d’épouser un homme plus âgé et plus terne.

L’histoire racontée par Francis Jammes contient un assez grand nombre d’éléments autobiographiques : le père de Marie est Receveur de l’Enregistrement, il se marie à Navarrenx, puis sera nommé dans le Pays basque …

 

 

Jacques Le Gall