Francis Jammes a toujours eu le sens de l’amitié. Dès l’adolescence, à Bordeaux, il se fit d’indéfectibles amis. De son âge : Charles Lacoste, Charles Veillet-Lavallée, Jean Segrestaa. Ou sensiblement plus âgé que lui : Armand Clavaud.

Jammes, par Michel Suffran ; Association F. Jammes OrthezD’autres amitiés naîtront. Il est difficile de ne pas citer d’abord ceux qui furent ou devinrent les plus célèbres. Des écrivains : André Gide, Paul Claudel, André SuarèsFrançois Mauriac, André Lafon, Paul-Jean Toulet, Remy de Gourmont, Charles Guérin, Albert Samain, Robert Vallery-Radot, Marcel Schwob, Henri Ghéon, Gustave Kahn, Francis Vielé-Griffin, Alexis Leger (le futur Saint-John Perse), Charles-Louis Philippe… Des musiciens : Henri Duparc, Raymond Bonheur, Darius Milhaud, Ermend Bonnal, Edouard Brunel… Des peintres : Odilon Redon, Eugène Carrière, Hubert Damelincourt (qui n'oublia pas Jammes dans la fresque qu'il peignit pour l'église de Baigts-en-Béarn), Ramiro Arrue, Albert Besnard, Jacques Émile Blanche, René-Marie Castaing, Maurice Denis, José Gonzalez de la Peña, Henry Lerolle…

Mais d’autres amis, à des titres divers, jouèrent un grand rôle – plus ou moins grand – dans la vie de Jammes : Hubert Crackanthorpe, Joseph Lamieussens, Arthur Chassériau, Thomas Braun, Arthur Fontaine, Dom Michel Caillava, Charles de Bordeu, Léonard Constant, Charles de Saint-André ("Ursuya", la "source Dixième" lui est dédiée), Amaury de Cazanove (le chevalier de Sallespisse), Henri et Marie Dufaur (les châtelains de Sus), Louis Barbey (le propriétaire du domaine à myosotis de Castétis), Joe Guillemin (l'ami de Toulet, propriétaire de la villa Navarre où Jammes alla parfois), Christian Cherfils, Francis Planté, Jean Balde, Henri Sempé (rédacteur au Patriote des Pyrénées), Paul Lafond, Léopold Bauby (le lettré), Lucien Candau, Gabriel Sarraute (le prêtre), Gabriel Frizeau (le mécène), Paul-Louis Weiller (un autre mécène), le commandant William Boissel (créateur du Musée Basque à Bayonne), Henry Russell (le pyrénéiste), l'abbé Henri Bremond (qui consacra 5 forts volumes à l'étude du sentiment religieux dans la littérature)… Ils étaient nobles ou roturiers, artistes ou artisans, prêtres ou laïcs, riches ou pauvres …

À la fin de la vie de celui qui s’appelait lui-même « le Patriarche », les visiteurs continuaient d’affluer à Hasparren, maison Eyhartzea : Valéry vint le voir l’été de 1928, Maurice Martin du Gard (l’auteur de Les Mémorables) devint un ami… Jammes allait parfois à leur rencontre, à Lendresse (où l’invitait Martin du Gard), à Bayonne, à Biarritz, à Hossegor.

Parmi ces visiteurs, on peut citer François Duhourcau, valeureux combattant de la Grande Guerre et écrivain (Ms 231 : 5 lettres autographes de cet écrivain adressées à Jammes), le sculpteur Georges-Cément Swiecinski qui fit un buste de Jammes, les peintres Madeleine Luka et José de la Peña, Jacques Palmé, le marquis d’Arcangues, la comtesse de Castries qui le présenta à la princesse Bibesco, Anna de Noailles, Tristan Derème, Francis Carco…). À Eyhartzea, venaient aussi, parmi les amis de toujours, des habitués comme l’abbé Dibildos (1856-1939 : directeur général de la Compagnie des Externats de lycéens, directeur de l’école Bossuet, fondateur de l’école Gerson), l’économiste Charles Dupuis, le mathématicien Louis Julia, l’abbé Mugnier, et de jeunes poètes – des disciples – comme Armand Godoy, Jean Lebrau (le poète-vigneron de Moux), Pierre Espil ou Jean Labbé.

"Que d'amis !", s’exclame Joseph Zabalo dans La Lettre de l’Association Francis Jammes n° 5 (décembre 2009). « Quels sont les ressorts de ce don d’amitié ? », s’interroge l’abbé. Et de livrer les premiers éléments de réponse : « D’abord une nature expansive et généreuse, ensuite un besoin d’être assisté, enfin une soif d’être admiré. Ajoutez-y une virtuosité verbale hors du commun, une drôlerie constante, et […] ». Oui, « et » quoi encore ? Ce qui suit réunit des informations et documents qui, peut-être, permettront à chacun de se faire une idée…

______________

(1885-1938)

Jeanne Alleman est née à Bordeaux le 13 mars 1885. Son père tient un commerce de bouchons dans cette ville et possède un vignoble dans l’Entre-deux-Mers près de Latresne. Elle suit les cours d’histoire de Camille Jullian et les cours de littérature ...

(1869-1951)

L’amitié Gide-Jammes naît en 1893. Dans les années qui suivirent, les crises ne manqueront pas. Quelque chose, pourtant, subsistera de cette amitié, jusqu’à la mort du Patriarche, en 1938. Au départ, Gide et Jammes ne sont pas que différents.

(1867-1933)

Né à Pau le 12 juin 1867. Son père était inspecteur des Eaux et Forêts et sa mère, Isabelle, avait pour frère Adrien Planté. Le 4 octobre 1918, il succéda à Paul Lafond au poste de Conservateur du Musée des Beaux-Arts de Pau. Il fut l’ami intime ...

(1858-1915)

Fils d’une très ancienne famille de hobereaux normands, Remy de Gourmont est né à Bazoches-au-Houlme (Orne) le 4 avril 1858. Excellent élève au lycée de Coutances, mais on lui trouve trop d’imagination. Études de Droit. S’installe à Paris.

(1861-1939)

Compositeur né à Paris le 30 mars 1861. Neveu du peintre animalier Rosa Bonheur. Ami d’Albert Samain, d’André Gide, d’Eugène Carrière, d’Ernest Chausson, de Claude Debussy qui lui a dédié Prélude à l’après-midi d’un Faune. Il a découvert ...

(1873-1907)

Charles Guérin est né à Lunéville le 29 décembre 1873. Son appartenance à une riche dynastie de faïenciers ne l’empêcha pas de pétrir « le pain de la douleur ». À vingt ans, il publie Fleurs de neige sous le pseudonyme de Heirclas Rügen ...

 (1880-1944)

Joseph-Ermend Bonnal, plus connu sous le nom d'Ermend Bonnal est né à Bordeaux le 1er juillet 1880. C’est de son père qu’il reçoit les premières leçons de musique. Après avoir suivi l’enseignement de Gaston Sarreau à Bordeaux, il entre à ...

(1859-1936)

Né à Metz le 21 décembre 1859, Gustave Kahn fut élève de l’École des Chartes et de l’École des Langues orientales. En 1886, il fonda une revue intitulée La Vogue, puis un journal littéraire et politique : Le Symboliste. Théoricien du vers libre ...

(1857-1926)

Béarnais de vieille souche, Charles de Bordeu est né le 9 février 1857 à Izeste de Clément Xavier de Bordeu et de Florence de Badet. Son trisaïeul (arrière grand-oncle) Théophile de Bordeu fut, dit-on, le « Voltaire de la médecine » (1722-1776).

(1912-1985)

Jean Labbé est né à Paris le 18 octobre 1912. Par sa mère, il est le petit-fils du professeur Paul Reclus, le cadet des cinq frères Reclus. Par son père, il vient d’une famille de grands médecins. Poète, il n’a que 21 ans quand paraît son premier ...

(1876-1961)

Né à Bruxelles 8 septembre 1876, décédé le 11 septembre 1961 à Ixelles, Thomas Braun fut à la fois écrivain et avocat. Il fut aussi secrétaire de rédaction, à partir de 1898, de la revue Le Spectateur catholique. Fondée en juillet 1897 par des ...

(1870-1959)

Né à Floirac (Gironde) le 3 mars 1870. Fils d'un comptable bordelais et d'une mère créole. Passionné de peinture, c’est d’abord un autodidacte. En 1893, il fit la connaissance d’Hubert Crackanthorpe grâce à Francis Jammes, leur ami commun.

(1849-1930)

Né le 5 février 1849 à Labastide-Clairence, village gascon mâtiné de basque. Cyprien (c’est son prénom) perd à l’âge de trois ans son père médecin (victime de la variole qu’il soignait). Il n’a pas sept ans quand meurt sa mère, Marie Mathilde ...

(1883-1915)

André Lafon est né à Bordeaux le 17 avril 1883. Sa famille est modeste (père employé à la mairie de Blaye). Son existence paraît sans relief. Il partage son enfance entre Blaye, tout au bord de l’estuaire, et la maison de sa tante à Saint-Ciers ...

(1848-1906)

Né à Gournay le 16 janvier 1848. Il commença à travailler, dès sa quinzième année, chez un lithographe de Strasbourg nommé Émile Lemaître. À vingt ans, il gagne Paris et entre à l’École des Beaux-Arts, dans l’atelier de Cabanel. Engagé volontaire ...

(1850-1933)

Joseph Lamieussens est né le 5 septembre 1850 à Amou (Landes), où son père était pharmacien. Après des études de Droit à Toulouse, il travailla à Orthez, en 1876, chez Maître Dubois, notaire dont il prit la succession le 2 août 1877.

(1845-1916)

Charles, Amaury de Cazanove est le fils aîné de Charles, Nicolas de Bigault de Cazanove et de Clarisse Poultier. Né le 5 janvier 1845 à Avize (Marne), il est issu d’une lignée de gentilshommes verriers de l’Argonne. De Marthe d’Ariste, née à Lescar ...

(1887-1975)

Venant de sa Guadeloupe natale, Alexis Leger, le futur Saint-John Perse, débarque à Pauillac (estuaire de la Gironde) en janvier 1899. Sa famille s’installe 7 rue Latapie, à Pau où vit alors « un monde d’exil et de légende : émigrés russes ou latins, ...

(1865-1955)

Frédéric-Arthur Chassériau est né à Bordeaux le 7 janvier 1865. Il fut un temps le secrétaire de Pierre Loti. Élégant et mondain, il fut aussi un admirateur de Wagner. Au point d’appeler « Fal » (de Parsifal) la somptueuse villa qu’il fit construire à ...

(1850-1923)

Louis-Marie-Julien Viaud est né à Rochefort le 14 janvier 1850. Il fut à la fois Officier de Marine et écrivain. Une grande partie de son œuvre est autobiographique et il s'est souvenu de ses voyages, en Turquie, à Tahiti, au Sénégal ou au Japon ...

(1868-1955)

Claudel est né la même année que Jammes, à Villeneuve-sur-Fère, le 6 août 1868 : « Ces coïncidences chronologiques ont un sens et c’est presque une parenté que d’avoir le même âge », écrira-t-il en 1898... D’abord écolier puis lycéen ...

(1885-1970)

Une réelle amitié a uni Francis Jammes et François Mauriac. Beaucoup de choses les séparaient cependant, y compris deux conceptions assez différentes d’une même religion. Tant et si bien que la disymétrie originelle de cette amitié alla en ...

(1828-1890)

Né à Blanzac (Charente) le 10 avril 1828. Professeur de botanique à Bordeaux à partir de 1874. A dessiné pour son cours une centaine de grandes planches remarquables. Conservateur de la bibliothèque municipale botanique créée au Jardin des ...

(1840-1916)

De mère créole, Odilon Redon a été conçu en plein océan, mais est né à Bordeaux, le 22 avril 1840. Il passe son enfance rêveuse et semble-t-il assez malheureuse entre la grande ville aquitaine et le domaine de Peyrelebade, dans le Médoc. 

(1880-1923)

Professeur agrégé de philosophie. En 1909, il épousa la sœur d’André Siegfried qui lui donnera sept enfants. Il arrive à Pau en 1911 et s’installe rue d’Étigny. Nommé au lycée de cette ville, son rayonnement – intellectuel mais aussi spirituel – ...

(1834-1909)

Le comte Henry Russell-Killough est né à Toulouse le 14 février 1834, d’un père irlandais de haute lignée (Thomas-John Russell-Killough) et d’une mère gasconne (Ferdinande de Grossoles de Flamarens) appartenant elle aussi à une aristocratique ...

index.php?option=com_content&view=article&id=255&Itemid=403(1870-1896)

Hubert Montague Crackanthorpe est né le 12 mai 1870. Son père, cousin germain du poète lakiste William Wordsworth (1770-1850), descendant d’une vieille famille du Westmorland dont il hérita en 1880, était Avocat Consultant à l’Université ...

(1858-1900)

Né à Lille le 4 avril 1858 (donc, dix ans plus âgé que Jammes). S’installa à Paris en 1882 et y occupa un poste de secrétaire de mairie à l’Hôtel de Ville. En 1889, il participa à la fondation du Mercure de France avec Alfred Vallette. Son premier ...

(1842-1903)

Henri Dufaur est né le 1er novembre 1842 à Navarrenx, où Louis-Victor Jammes et Anna Bellot se marièrent le 20 septembre 1864. Avocat de formation, ce fils de hobereaux terriens fut élu au Conseil Général des Basses-Pyrénées, puis nommé ...

(1868-1948)

Francis Jammes et André Suarès sont nés la même année (1868) et meurent à dix ans d’intervalle (1938 et 1948) : ils appartiennent à la même génération. Ils partagent des points communs essentiels, dont le goût de la solitude et la passion ...

(1848-1933)

Henri Duparc (Fouques Duparc Marie Eugène Henri) est né à Paris le 21 janvier 1848 (vingt ans avant Jammes par conséquent). Durant sa scolarité au collège jésuite de Vaugirard, César Franck l’initie au piano. Ses études de Droit ne le détournent ...

(1878 - 1958)

Georges-Clément de Swiecinski est né le 5 mai à Radautz, duché de Bukovine (Roumanie), mais il était d’origine polonaise. Il s’installe à Paris en 1902. Il y achève ses études de médecine et y devient Interne des Hôpitaux, attaché aux ...

(1918-....)

Né à Hasparren le 22 décembre 1918, de Salvar Espil, ingénieur agronome, et d’Élisabeth Choribit, excellente musicienne et chanteuse. Après de bonnes études secondaires au Petit Séminaire d’Ustariz, ses études supérieures, d’abord à Bordeaux ...

(1867-1920)

Paul-Jean Toulet naît à Pau le 5 juin 1867 et perd sa mère à sa naissance. D’abord confié à son grand-père et à un oncle, il poursuit une scolarité assez mouvementée à Pau (chez les Dominicaines de la rue Tran puis au lycée), Bayonne et ...

(1860-1931)

Issu d’une famille d’agriculteurs axonais, homme d’action et de cœur, à la fois réaliste et idéaliste, mécène aussi discret que généreux, Arthur Fontaine fut l’ami le plus dévoué de Francis Jammes (qui pourtant ne manqua pas de compagnons ...

(1885 - 1970)

Né au Château des Alleux, à Avallon, le 31 juillet 1885. A raconté dans Les Amis de Saint-François comment il découvrit la poésie de Francis Jammes à l’âge de 14 ans. Le début de la correspondance entre les deux hommes date de 1906.

(1870-1938)

Francis Jammes, après le départ de Charles Lacoste (« Ce grand peintre habite le pays de la discrète harmonie »), continua d’aller à Bordeaux et s’y fût trouvé quelque peu orphelin s’il n’y eût retrouvé, au 17 de la rue Régis, Gabriel Frizeau ..

(1870-1962)

Né à Mortagne le 16 août 1870, décédé à Mortagne en avril 1962. Condisciple de Francis Jammes à Bordeaux. Son père avait été capitaine au long cours, ce qui ne pouvait que plaire au futur poète. Le mémorialiste a raconté comment, ...

(1875 – 1944)

Henri Vaugeon – Henri Ghéon en littérature – est né à Bray-sur-Seine le 15 mars 1875. Docteur en médecine et homme de lettres (poète, auteur dramatique et critique littéraire). En novembre 1908, il fit partie des fondateurs de la NRF. Il fut ...

(1864-1937)

Issu d’une famille protestante française exilée en Amérique au XVIIème siècle, Francis Vielé-Griffin est né à Norfolk, État de Virginie, le 26 avril 1864, et mort à Bergerac, le 11 décembre 1937. Poète de l’École symboliste et théoricien, ...